• Dans les prairies de posidonies du Cap Rousset

    La canicule n'en finit plus et les plages sont prises d'assaut par les baigneurs. Celle du Cap Rousset n'échappe pas à la règle et pour m'isoler un peu de l'agitation estivale j'ai décidé de passer du temps en apnée à quelques mètres de profondeur dans les prairies de posidonies. L'eau est très chaude aujourd'hui, ma montre de plongée m'indique une température de 28°C ! On se croirait sous les tropiques si ce n'est que les poissons qui nagent autour de moi sont bien ceux de la faune méditerranéenne.

    sar commun

    De nombreux sars communs (Diplodus sargus sargus) viennent me rendre visite, ils sont très curieux.

    banc sars communs

    sar commun

    Les girelles communes (coris julis) sont aussi de la partie, elles n'hésitent pas à m'approcher de très près pour grappiller les quelques particules que je soulève en m'approchant du fond.

    girelle commune

    Certaines girelles passent juste à quelques centimètres de moi, l'idée de profiter du substrat que je soulève est plus forte que la crainte que je provoque. C'est l'effet réserve marine, les poissons sont moins craintifs qu'ailleurs !

    girelle commune

    girelle commune

    A trois ou quatre mètres de profondeur il est également fréquent de croiser les magnifiques girelles mâles très colorées et qui aussi appelées girelles royales.

    girelle royale

    girelle royale dans la posidonie

    Je quitte un peu les herbiers de posidonies pour rejoindre la côte rocheuse de la calanque. Sur le trajet je croise une magnifique dorade royale (sparus aurata).

    dorade royale

    Je décide de visiter les petite cavités que je rencontre dans les éboulis. Mais contrairement aux sites des calanques de Marseille ou de La Ciotat elles sont souvent petites et vides d'habitants ...

    J'ai l'espoir de trouver un congre ou une murène mais je n'en vois jamais sur ce site de plongée. Par contre, au détour d'un rocher je tombe sur un magnifique serran écriture (serranus criba) qui m'observe avec méfiance. Il n'a pas l'air content, je dois être sur son territoire ...

    serran écriture

    Mais parfois j'ai un peu de chance, dans celle-ci se cachait un serran chevrette (serranus cabrilla).

    serran chevrette

    Dans d'autres trous se trouve un peu de coralligène mais il faut bien chercher. Ici de petites éponges encroûtantes bleues (Terpios gelatinosus) sont fixées sur la roche à l'abri de la lumière.

    Voilà ma petite sortie au Cap Rousset s'achève. Le site est toujours aussi poissonneux et c'est un plaisir à chaque fois renouvelé de revenir ici de temps en temps.

    plage du Cap Rousset 

     


     

     

    http://ekladata.com/pKZInWQrtNko3NvafqLPODA6V68/GPS-icon.png    

    La calanque du Cap Rousset

     

    La calanque du Cap Rousset est située sur la Côte Bleue, entre le port de Carry Le Rouet et la plage du Rouet. Il s'agit d'une réserve marine protégée crée en 1982 où les espèces marines peuvent se développer en toute quiétude. L'effet "réserve" est parfaitement visible sous l'eau, en snorkeling nous pouvons découvrir un grand nombre d'espèces marines, les poissons sont plus nombreux, plus gros et moins craintifs. Pour ces raisons la calanque du Cap Rousset est devenue mon site de plongée privilégié. La crique est globalement peu profonde, elle forme un plateau sous-marin où l'on trouve des herbiers de posidonies. Les falaises qui la borde comportent à leurs pieds de nombreux rochers et éboulis où la vie abonde. Le Cap Rousset est un excellent spot pour la randonnée palmée. 

     

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :