• Sortie difficile autour des rochers de l'anse du Verdon

    Cela faisait un moment que je n'étais pas retourné explorer les gros rochers détachés de la falaise de l'anse du Verdon. Je me mets à l'eau au coucher du Soleil depuis la plage de sable de la Couronne. La température de la mer est agréable, par contre la visibilité sous-marine est malheureusement très médiocre ... Certainement la faute au vent qui a sévi ces derniers jours et à la chaleur qui fait pulluler le phytoplancton. La houle est également bien gênante car près des rochers les déferlantes n'offrent aucune stabilité pour faire des photos et pour ne rien arranger il y a toujours un risque de se cogner contre la paroi déchiquetée de la falaise. Bref, cette sortie va être épique !

    triptérygion nain

    Je joue les équilibristes pour explorer les trous et les anfractuosités en tenant compte du flux et reflux des vagues mais je sais que je vais ramener peu d'images convenables ce coup-ci. Je parviens quand même à tirer un joli portait à un triptérygion nain (Tripterygion melanurum). Ce petit poisson sciaphile vit dans les cavités sombres, il est endémique de Méditerranée.

    La bonne surprise de la sortie c'est l'observation de nombreuses oranges de mer de méditerranée (Tethya aurantium) reconnaissables à leur forme sphérique et leur couleur jaune orangé. C'est la première fois que j'en observe et il y en a un bon nombre. 

    éponge balle

    Certaines peuvent être difficiles à reconnaitre car ces éponges sont souvent couvertes de cyanobactéries qui forment à leur surface une pellicule sale.  

    éponge balle

    Dans ces trous il y a toujours quelques crevettes roses (palaemon serratus) curieuses qui viennent voir qui a allumé la lumière !

    crevette rose

    Un concombre cracheur marron (holothuria sanctori) dans sa variante marron uniforme a également élu domicile dans une de ces anfractuosités. Cette espèce d'holothurie originaire du sud de la Méditerranée est thermophile, elle aime l'eau chaude ! Qu'on la trouve à la Couronne où l'eau est toujours plus froide qu'ailleurs dans les Bouches du Rhône est un témoignage de plus montrant que le réchauffement climatique semble bel et bien en marche ...

    holothuria sanctori

    Je remarque également la présence d'un gobie moucheté (gobius incognitus) posé sur le fond détritique vers trois mètres de profondeur, au pied de la falaise. C'est un poisson assez commun mais je fais quand même l'effort d'aller lui rendre visite en apnée.

    Sinon je note qu'il y a très peu de gros poissons, je croise seulement de petits sars et de petites oblades juvéniles. C'est que les falaises de la anse du Verdon sont très prisées des pêcheurs ... D'ailleurs plusieurs lignes me barrent la route et me limitent dans mes explorations sous-marines. La saison estivale est vraiment pénible finalement, entre la mer qui ressemble à une purée de pois à cause de la chaleur et du vent et les lignes de pêche, je suis servi. Mais avec un peu de patience je parviens quand même à réaliser une image de quelques petits sars curieux qui me suivent discrètement.

    J'amorce rapidement le chemin du retour car je ne me vois pas slalomer entre les quatre lignes de pêche qui se tendent devant moi, çà ne sert à rien d'insister, les pêcheurs n’apprécieraient pas.

    En longeant les rochers je déclenche la fuite d'une petite blennie palmicorne (Parablennius sanguinolentus), la fameuse bavarelle marseillaise. 

    blennie palmicorne

    Dernière rencontre intéressante, un gros coquillage fixé à un rocher. Il ressemble vaguement à un petit bénitier légèrement entrouvert mais avec ses deux valves couvertes d'algues j'ai du mal à l'identifier.

     


     

    http://ekladata.com/pKZInWQrtNko3NvafqLPODA6V68/GPS-icon.png    

    La anse du Verdon

    La Couronne plage est située à l'extrémité ouest de la Côte Bleue sur la commune de Martigues. Il s'agit d'une plage de sable fin très fréquentée en période estivale, donc elle n'abrite pas une faune et une flore sous-marine très développée et son intérêt pour le snorkeling est assez limité. Par contre le côté ouest de la anse du Verdon est constituée de falaises rocheuses et les fonds sont plus intéressants comme l'attestent les images exposées ci-dessus.

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :