• La belle saison de snorkeling est ouverte !

    Le printemps est là, enfin ! Le vent a fini par se calmer, le Soleil est au beau fixe, j'en profite pour filer tout droit à la réserve marine de Cap Rousset histoire d'oublier la mauvaise sortie du week-end dernier. A mon arrivée je découvre avec bonheur que la mer est redevenue translucide, la température extérieure est agréable et même si l'eau est toujours fraiche (16°C) j'enfile la combinaison de 2 mm et m'empresse de rejoindre le monde de Neptune.

    poulpe

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Comme la belle saison arrive les poissons sont de retour. Dans les rochers j'ai même l'agréable surprise de découvrir un poulpe tapis dans une prairie de dictyotes. Impassible et sûr d'être bien camouflé il ne bouge pas d'un tentacule à mon approche.

    Sur mon chemin je croise de beaux spécimens des espèces les plus répandues en Méditerranée. Voici un sar commun curieux, intrigué par le flash de mon appareil photo.

    sar commun

    Un sar commun curieux
    Olympus TG-4, réserve marine de Cap Rousset, Bouches du Rhône

    Autour de moi évoluent beaucoup de girelles communes femelles. Elles guettent les moments où je crée des remous de particules en frôlant le sol et les rochers en quête d'une éventuelle nourriture que j'aurais pu soulever.

      girelle commune femelle

    Une girelle commune femelle
    Olympus TG-4, réserve marine de Cap Rousset, Bouches du Rhône

     

    Les bancs de saupes sont également de retour. C'est toujours un beau spectacle de les voir évoluer tel un troupeau dans les prairies d'algues.

    banc de saupes

    Banc de saupes
    Olympus TG-4, réserve marine de Cap Rousset, Bouches du Rhône

     

    Les fonds sous marins sont vraiment très beaux en cette saison, j'ai parfois l'impression d'évoluer dans un véritable jardin.

    Dans les rochers se cachent de nombreux crénilabres, voici un mâle crénilabre paon en livrée de reproduction très colorée.

    crénilabre paon mâle

    Un crénilabre paon mâle en livrée de reproduction
    Olympus TG-4, réserve marine de Cap Rousset, Bouches du Rhône

    Un crénilabre de Roissal ou crénilabre à cinq taches femelle en livrée de reproduction également. Elle arbore des taches ventrales noires caractéristiques.

    crénilabre à 5 taches femelle

    Un crénilabre de Roissal femelle en livrée de reproduction
    Olympus TG-4, réserve marine de Cap Rousset, Bouches du Rhône

    J'entrevois également un serran chevrette qui fait un apparition fugace devant moi puis il s'enfuit aussitôt dans les anfractuosités des rochers.

    serran chevrette

     Un serran chevrette
    Olympus TG-4, réserve marine Cap Rousset, Bouches du Rhône

    Je croise également quelques sars à tête noire mais ils restent tous assez loin de moi, c'est une espèce plutôt craintive et méfiante.

    sar à tête noire

    Deux sars à tête noire
    olympus TG-4, réserve marine de Cap Rousset, Bouches du Rhône

    Juste avant de sortir de l'eau je découvre un poisson que je n'avais pas encore observé mais à l'instar du serran chevrette il n'est passé que furtivement devant moi, il s'agit d'un sar tambour. Je n'ai malheureusement pu le photographier que de loin.  

    sar tambour

    Un sar tambour photographié de loin
    Olympus TG-4, réserve marine Cap Rousset, Bouches du Rhône

    Mais les surprises ne sont pas terminées. Alors que je prends le chemin du retour en longeant la plage principale avec mes affaires sous le bras je distingue un poulpe à une dizaine de mètres du bord là où l'eau est peu profonde. Je ressort l'appareil photo et tente de faire une image avec le zoom.

     http://ekladata.com/V10O0q-YOWEXNki7_85HGUERhtg/cap-rousset-17-05-2016-poulpe-curieux-1.jpg

    Un poulpe au bord de la plage
    Olympus TG-4, réserve marine Cap Rousset, Bouches du Rhône

    L'Olympus TG-4 déclenche un flash qui semble attirer la pieuvre qui commence à s'approcher de moi lentement. Je refais des photos et les coups de flashes ont l'air de vraiment l'intriguer, l'animal vient littéralement me rendre visite en s'accrochant au rocher qui se trouve à mes pieds.

     poulpe

    C'est un instant réellement magique, le poulpe curieux remonte vers la surface et à fleur d'eau et m'observe d'un œil perçant durant quelques instants, il finit même par me tendre un de ses tentacules !

    poulpe

    Cette scène incroyable attire quelques personnes intriguées mais il commence à y avoir un peu trop de spectateurs au goût de notre céphalopode qui s'en va retrouver la quiétude des profondeurs. Une chose est sûre, je ne suis pas prêt d'oublier ce moment d'échange silencieux et insolite ! Un vrai cadeau de la nature.

     


     

     

     

    http://ekladata.com/pKZInWQrtNko3NvafqLPODA6V68/GPS-icon.png    

    Localisation de la calanque du Cap Rousset

     

    La calanque du Cap Rousset est située sur la Côte Bleue, entre le port de Carry Le Rouet et la plage du Rouet. Il s'agit d'une réserve marine protégée crée en 1982 où les espèces marines peuvent se développer en toute quiétude. L'effet "réserve" est parfaitement visible sous l'eau, en snorkeling nous pouvons découvrir un grand nombre d'espèces marines, les poissons sont plus nombreux, plus gros et moins craintifs. Pour ces raisons la calanque du Cap Rousset est devenue mon site de plongée privilégié. La crique est globalement peu profonde, elle forme un plateau sous-marin où l'on trouve des herbiers de posidonies. Les falaises qui la borde comportent à leurs pieds de nombreux rochers et éboulis où la vie abonde. Le Cap Rousset est un excellent spot pour la randonnée palmée. 

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :