• Plongée en eau trouble à Las Coloradas

    Je profite d'un après-midi de grand beau temps pour retourner plonger à Las Coloradas alors que la plage est à nouveau à marée basse. Dans l'eau les conditions de visibilité ne se sont pas améliorées, je dirai même qu'elles sont pires que la veille. Comme je ne vais pas avoir beaucoup d'opportunités de plonger lors de mon court déjour à Lanzarote je me lance quand même dans la soupe épaisse en espérant pouvoir faire malgré tout quelques observations intéressantes.

    plage Las Coloradas

    Il va me falloir beaucoup de patience aujourd'hui pour réaliser quelques images sous-marines potables car dans l'eau on n'y voit presque rien ... Ce qui m’inquiète le plus c'est les méduses rencontrées la veille, mais de ce côté là j'ai de la chance, elles semblent avoir disparu. Au moins çà !

    En pleine mer comme près du bord tout est trop agité. La seule chose intéressante à faire dans ce cas c'est de voir visiter en apnée les petites cavités peu profondes et qui sont abritées de la houle en espérant que l'eau y soit plus claire. Et effectivement, c'est la bonne idée du jour, en passant la tête dans les anfractuosités je parviens à observer pas mal de poissons qui s'y sont réfugiés. Pour commencer je surprends avec la lampe Qudos Action un tetrodon nain (canthigaster capistrata) qui me fixe avec méfiance du coin de l’œil.

    tetrodon nain

    J'y rencontre également pas mal de demoiselles à ailes bleues (abudefduf luridus). Elles sont magnifiques avec leurs bordures bleu électrique et leurs reflets violets sur les joues. Par contre elles sont difficiles à photographier correctement dans une eau aussi peu limpide car les particules en suspension ressortent terriblement sur leur robe sombre. Dans ces conditions un éclairage latéral avec un flash fixé au bout d'un bras serait plus adapté, alors que dans mon setup photo compact le flash est installé juste au dessus du caisson, la configuration n'est donc pas du tout optimale.

    demoiselles à ailes bleues

    L'excellente surprise de cette sortie c'est la découverte d'un crabe flèche (Stenorhynchus lanceoatus) dans l'une des cavités ! Ce crabe araignée de mer aux longues pattes et au nez pointu est l'une des attractions des fonds marins de Lanzarote, je suis vraiment content d'avoir pu en observer un. On le rencontre souvent à proximité des oursins diadèmes car il apprécie de pouvoir se réfugier entre ses épines en cas de menace d'un prédateur. Cette espèce de crabe flèche vie dans les îles Canaries, à Madère ou sur la côté nord-ouest de l'Afrique. Une espèce cousine proche peut également être observée de l'autre côté de l'Atlantique, dans la mer Caraïbe.

    crabe flèche

    J'enchaine les petites descentes en apnée et on dirait que la chance est avec moi. Après avoir pu découvrir pour la première fois l'élégant crabe flèche, j'ai cette fois-ci l'occasion rare de pouvoir admirer de très près la parure chatoyante d'une demoiselle à ailes bleues (abudefduf luridus).

    demoiselle à alies bleues

    Un peu plus loin une rascasse de Madère (scorpaena maderensis) attend la nuit pour sortir chasser.

    rascasse de madère

    Ayant enchainé plusieurs apnées je commence à fatiguer. Pour me reposer un peu j'explore les rochers du bord de mer en restant près de la surface.

    Je finis par tomber sur une blennie qui m'est inconnue. Avec les extrémités rouges de ses nageoires pectorales et de sa crête dorsale il semble s'agir d'une blennie à lèvre rouge juvénile (ophioblennius atlanticus atlanticus). 

    blennie à lèvre rouge

    Je croise encore beaucoup de girelles paons (thalassoma pavo) mais dans ces eaux chargées impossible de les photographier correctement. Seule l'une d'entre elle est passée suffisamment près de moi pour me permettre de lui tirer le portrait. Ici il s'agit d'une femelle reconnaissable à ses bandes verticales de couleur bleu ciel et sa tache noire présente sur le haut du dos.

    girelle paon

    Avant de sortir de l'eau j'effectue une dernière apnée pour aller voir de près un gros poisson lézard Atlantique (synodus synodus) posé sur le fond. J'essaye de me plaquer au sol pour me mettre à son niveau et le photographier de côté. Sous cet angle on met bien en évidence sa tête plate et large.

    poisson lézard Atlantique

    Encore une sortie compliquée qui touche à sa fin ... J'ai la nette impression qu'il faut éviter d'aller à l'eau à marée basse sur ce spot car l'eau est vraiment trop chargée en particules à ce moment là et la visibilité devient calamiteuse. Demain je retournerai plonger une dernière fois à Las Coloradas mais cette fois-ci se sera le matin et à marée haute. J'aurai malgré tout pu observer de belles choses dans les cavités sombres, et surtout voir le fameux crabe flèche qui fait partie des incontournables qu'il ne faut pas rater dans les fonds marins de Lanzarote !

     

    Après la plongée : La réserve naturelle de Ajaches

    A l'extrême sud-est de l'île de Lanzarote, le massif volcanique de Los Ajaches abrite quelques magnifiques plages de sable doré comme playa Mujeres, playa del Pozo ou la célèbre playa Papagayo. Cet espace est classé comme réserve naturelle depuis 1987.

    J'ai voulu essayer de pratiquer le snorkeling à playa Mujeres mais le jour où je m'y suis rendu les conditions étaient malheureusement peu propices, la mer était bien agitée. D'ordinaire ces plages offrent des eaux limpides et sont intéressantes pour la découverte des fonds marins. 

    Les paysages volcaniques désertiques de los Ajaches valent le détour même si on ne plonge pas, ce monde minéral me rappelle par moment un peu le désert de l'Atacama au Chili que j'adore.

     

     


     

    http://ekladata.com/pKZInWQrtNko3NvafqLPODA6V68/GPS-icon.png    

    Playa Las Coloradas à Lanzarote

    La plage de Las Coloradas est située au sud de l'île de lanzarote dans la station balnéaire de Playa Blanca. Il s'agit d'une plage de sable volcanique foncé et de galets dont l'ambiance est assez paisible, surtout hors saison estivale. La plage s'étire sur près de 400 mètres de long, elle est bordée à l'est et à l'ouest par de grandes falaises sombres où l'on trouve pas mal de faune marine à observer en snorkeling. L'intérieur de la baie comporte de grandes étendues sablonneuses. Au large de playa Las Coloradas se trouve le parc Atlantico où des statues sont immergées par quinze mètres de fond. Il s'agit d'une curiosité intéressante pour les plongeurs équipés de bouteilles qui peuvent aller nager au milieu des œuvres d'arts fixées sur les fonds sablonneux. Notons également qu'une belle promenade longe la plage et mène jusqu'à la marina de Rubicon. Cette promenade offre de magnifiques points de vus surplombant la mer et falaises volcaniques. Au loin, le regard porte jusqu'à l'île voisine de Fuerteventura.

     


      
     
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    gillounet
    Mercredi 4 Décembre 2019 à 11:29

    Salut Laurent,

    Sympa ton récit à Lanzarote. Entre la houle, les marées basses et les méduses, tu as quand même réussi à voir de belles choses. Il y a le plaisir de plonger au mois de novembre avec le soleil et une eau chaude. J'ai apprécié aussi tes photos d'après plongée. J'espère que tu as aussi goûté le vin de là-bas, car le plongeur est toujours bon vivant !

    Et pour l'astro / plongée à La Palma… Y a plus qu'à !

    2
    Mercredi 4 Décembre 2019 à 19:17

    Salut Gilles !

    Oui c'était bien agréable de profiter de températures clémentes au mois de novembre pour plonger et se ressourcer ! Les Canaries sont idéales pour çà.

    C'est vrai que malgré les embuches tendues par la marée, les méduses (je ne sais pas comment j'ai fait pour ne pas avoir été piqué, je n'avais que mon top néoprène pour me protéger !), les remous, j'ai quand même pu observer pas mal d'espèces inédites pour moi, ce qui a largement suffit à me satisfaire pour ce qui est du plaisir d'étancher l'envie de nouveautés.

    Sinon j'ai bien sûr fait une dégustation du moscatel canarien, c'est vraiment délicieux ! çà ressemble un peu au Monbazillac, très doux et sucré, j'ai ramené une bouteille :)

    A bientôt !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lundi 9 Décembre 2019 à 14:29

    Salut Gilles,

    Après avoir potassé un peu pour trouver des spots de snorkeling à La Palma je me rends compte qu'il n'y en a pas énormément car l'île est très escarpée et il y a beaucoup de zones exposées à la houle de l'océan avec de grosses vagues s'écrasant sur les falaises volcaniques.

    Les clubs de plongée locaux proposent des sorties snorkeling à playa Los Cancajos, une plage de sable noir avec pleins de rochers à visiter, par contre c'est à l'opposé de Las Tricias (sur la façade estde l'île) qui est le point intéressant pour l'astronomie et l'accès à l'observatoire ...

    Sinon il y a pas mal d'autres spots de sable noir au sud-ouest de l'île ce qui nécessite quand même de faire pas mal de route depuis Las Tricias. J'ai trouvé ce lien intéressant qui indique la localisation de quelques spots :

    https://www.snorkelingdives.com/?city=La%20Palma

    Côté astronomie voilà le lien du gîte de Fabrice :

    http://casa-astro-lapalma.com/

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :