• Les eaux cristallines de la plage de Koh Miang

    Le dernier arrêt de l’excursion aux îles Similans est effectué sur la belle plage de sable blanc de Koh Miang. Comme pour Koh Similan ici l'eau est parfaitement cristalline. En bordure de la plage il y a une zone rocheuse peu profonde qui semble intéressante pour le snorkeling, nous tentons donc une dernière plongée pour découvrir la faune sous-marine du coin.

    koh miang similan islands

    Par chance la majorité des touristes déposés sur la plage préfère se réfugier sous les arbres à l'ombre et le coin "snorkeling" est du coup parfaitement tranquille. Ici l'eau est à 29°C, ça change de ma dernière sortie en Provence !

    Dès les premiers mètres dans l'eau nous découvrons que la vie abonde. Pourtant il n'y a pas de coraux dans le secteur, juste des rochers couverts d'une végétation rase et des bancs de sable.

    fonds marins plage Koh Miang

    Des poissons viennent à notre rencontre et nous tournent autour, c'est un comportement un peu inédit car depuis que je plonge en Thaïlande j'ai plutôt rencontré une faune fuyante et farouche. Ces poissons curieux ressemblent à de petites carangues, il s'agit de pompaneaux muscadins (trachinotus bailloni).

    pompaneau muscadin
    En dehors des pompaneaux muscadins je remarque une grosse population de poissons perroquets, ce sont les seigneurs des lieux. Voici un magnifique perroquet prairie mâle (scarus rubroviolaceus).

    poisson perroquet prairie

    La femelle du perroquet prairie est très différente puisqu'elle présente une livrée rouge. Sur la photo ci-dessous une femelle a été photographiée en compagnie d'un poisson chirurgien bagnard (Acanthurus triostegus) visible en arrière plan.

    poisson perroquet prairie femelle

    J'ai également l'occasion de croiser un énorme perroquet brun (scarus niger) qui gratte la paroi rocheuse avec son bec.

    perroquet brun 

    Ce coin de la plage de Koh Miang nous a réservé de jolies surprises et nous sommes bien contents d'avoir gardé nos masques et tubas pour tenter le coup.

     

    Les pompaneaux muscadins continuent à nous suivre dans nos déplacements, leur comportement amusant me rappelle celui des sars de la réserve marine du Cap Rousset !

    pompaneau muscadin

    Un peu plus loin une saupe grise méfiante passe rapidement devant l'appareil photo. C'est la première fois que j'en croise une avec des flancs tachetés.

    saupe grise

    Au milieu d'un banc de pompaneaux muscadins je distingue une carangue qui tente de se mêler au groupe. Il s'agit vraisemblablement d'une carangue des îles (Carangoides orthogrammus).

    carangue des iles

    Le petit moment étonnant de la sortie survient lorsque j'aperçois un calamar devant moi. J'essaye de me rapprocher de lui mais il prend la fuite et il est bien trop rapide pour que je puisse le suivre ... Je tente quand même une photo de loin pour garder un souvenir de la rencontre et surprise, je ne m'en étais pas aperçu mais en fait il y avait tout un banc devant moi !

    calamar

    Une dernière photo souvenir avant de quitter l'archipel des Similan.

    Comme toute les îles des Similan Koh Miang est particulièrement boisée, elle est même couverte d'une jungle très luxuriante qui abrite quelques lodges. Avant de reprendre le speed boat en direction de Khao Lak nous n'avons pas pu nous retenir d'aller faire un tour dans la verdure.

    Une fois sous les grands arbres jetez un coup d’œil vers la canopée, vous y observerez de nombreuses chauve-souris qui se reposent en attendant la nuit !

    chauve-souris similan

     


     

    http://ekladata.com/pKZInWQrtNko3NvafqLPODA6V68/GPS-icon.png    

    L'archipel des îles Similan

     

    Les iles Similan constituent un archipel situé dans la mer d'Andaman au sud de la Thaïlande. Cet archipel est composé de neuf îles dont la plus grande est Koh Similan. Elles sont classées parc national depuis 1982 afin de protéger la faune marine, notamment les coraux et les tortues marines.
     

    L'accès aux touristes est autorisé dans sept des îles Similan durant la période allant de novembre à mai, l'accès se faisant en bateau de puis l'embarcadère de Thap Lamu à Khao Lak. Les trois îles les plus au sud de l'archipel constituent des réserves marines, elles sont désormais complètement interdites au public, il s'agit de kho Payan, Kho Payang et Koh Huyong.

    similan islands

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    gillounet
    Mardi 9 Mai 2017 à 15:19

    Je me suis régalé à suivre ton périple et tes photos sous-marines de Thaïlande.

    J'aime bien la démarche. Par ailleurs, j'ai un beauf qui flingue tout ce qu'il voit sous l'eau (et aussi sur terre à la chasse). Ca craint ! Je préfère définitivement cette entrée en matière.

    2
    Mardi 9 Mai 2017 à 17:21

    Salut Gilles !

    Merci pour ton message ! J'essaye de partager l'émerveillement que je ressens à chaque fois que je mets le nez sous l'eau. Les richesses du monde sous-marin sont vraiment incroyables et en même temps tellement fragiles. Je vois clairement la différence quand je plonge dans une réserve où je me retrouve comme dans un aquarium et quand je plonge dans des lieux où la pêche est autorisée où là c'est le désert ou presque ...

    C'est pour çà que je partage également mes photos sur le fishwatch forum où des spécialistes biologistes répertorient les observations des espèces de poissons afin d'étudier leur répartition et leur fréquence. J'ai quand même l'espoir qu'un jour je croiserai plus d'appareils photos que de harpons sous l'eau :)

    Pour ce qui est de la Thaïlande Magali, Denis et Gina ont également chaussé leur masques et tubas aux îles Similan, ils ont bien appréciés les séances de snorkeling aussi, çà m'a fait plaisir qu'on partage çà ensemble.

    A bientôt !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :