• Le Cap Rousset, petit paradis poissoneux pour le snorkeling

    Me voilà de retour dans mon jardin aquatique de la réserve marine du Cap Rousset. Même si je connais ce spot de snorkeling par cœur j'apprécie d'y revenir de temps en temps car c'est le seul endroit des Bouches du Rhône qui soit aussi poissonneux et riche en spécimens de grandes tailles. Ce que me plaît également dans cette crique c'est que les poissons sont vraiment peu farouches, ils sont habitués à voir des humains inoffensifs évoluer autour d'eux et ça change complètement leur comportement. En tout cas en ce début de soirée les conditions sont estivales et je devrais pouvoir en profiter sereinement.

    calanque du Cap Rousset

    La température dans l'eau est agréable, environ 19°C. Dès les premiers mètres parcourus dans très peu d'eau je rencontre déjà des sars et des girelles.

    sars communs

    Les sars communs (ci-dessus) sont les plus nombreux, mais les sars à têtes noires (diplodus vulgaris) sont également présents bien qu'ils soient plus timides et plus difficiles à approcher.

    sar à tête noire

    Je me dirige rapidement vers l'herbier de posidonie qui est accessible entre deux et 4 mètres de profondeur. Je m’aperçois que dans mon sillage les poissons me suivre, c'est une caractéristique de ce site de plongée. Être poursuivi par les poissons, çà n'arrive pas souvent ! Ces derniers essayent de profiter des particules de substrat soulevées par les palmes des nageurs. Parmi eux figurent de nombreuses oblades (oblada melanura).

    oblade

    J'effectue quelques petites descentes en apnée pour observer de près les poissons. Ces derniers sont souvent curieux et ils n'hésitent pas à venir m'inspecter. Voici un magnifique sar commun (diplodus sargus sargus).

    sar commun

    L'herbier de posidonie constitue le garde manger des saupes (sarpa salpa) qui s'y retrouvent en grands bancs. C'est très plaisant de nager au milieu de tous ces poissons !

    saupes

    Les labres merles (labrus merula) apprécient également les massifs de posidonie. Ils y puisent leur nourriture en recherchant les mollusques, crustacés ou vers qui s'y cachent et ils y trouvent refuge en cas de danger. La posidonie constitue un milieu fondamental pour la vie marine en Méditerranée et malheureusement elle est mise en danger par le mouillage des bateaux, les ancres les arrachant par touffes entières ...

    labre merle

    labre merle

    A la périphérie de l'herbier une girelle royale monte la garde sur son territoire. La girelle royale est un poisson particulièrement coloré, il s'agit tout simplement du mâle de la girelle commune.

    girelle royale

    Je traverse la crique pour me rendre sur la façade ouest, ici les vagues viennent s'écraser sur les rochers et créant de l'agitation. C'est un milieu apprécié par les magnifiques girelles paons (thalassoma pavo), cousines immigrées de nos girelles communes. En effet, le réchauffement de la Méditerranée à provoqué l'arrivée d'espèces que l'on ne trouvait auparavant qu'au sud de notre mer intérieure. C'est le cas de la girelle paon, mais elle est tellement belle que les plongeurs ne s'en plaignent pas !

    girelle paon

    Elles sont très agiles et véloces, il n'est pas du tout facile de les photographier et il est inutile d'essayer de les poursuivre car vous ne les rattraperez jamais. Le mieux est de s'installer près des rochers qu'elles aiment bien (on les voit souvent tourner autour des mêmes endroits) et d'attendre.

    girelle paon

    Près d'une cavité ouverte par le haut je repère un très beau labre merle (labrus merula) dans sa livrée à pois.

    labre merle

    Il se positionne à la verticale en espérant que des labres nettoyeurs (crénilabres à queue noire) viennent le déparasiter. Mais la station de nettoyage a dû fermer car aucun d'entre eux ne se présente ...

    labre merle

    Ce spot de snorkeling n'est pas très recommandé pour les amateurs de petites faunes, ici les éponges, les ascidies ou les nudibranches sont plutôt rares car il n'y a pas de tombants ombragés qu'affectionnent ces espèces. Il faut bien fouiller dans les aspérités rocheuses pour en trouver et il m'a fallu par exemple chercher longuement pour trouver ce petit sycon (sycon elegans).

    sycon elegans

    En fouinant sous les rochers je tombe sur un petit banc de jeunes  sars à têtes noires (diplodus vulgaris).

    banc de sars à tête noire

    Ma dernière observation intéressante de la sortie est celle d'un petit labre merle (labrus merula). Celui-ci possède une livrée marbrée qui se superpose à sa robe à pois. En tout cas cette espèce semble prospère au Cap Rousset, il n'est pas commun d'en croiser autant en snorkeling  !

    labre merle

    Je profite des derniers rayons de Soleil pour sécher le matériel sur les rochers et m'imprégner de la quiétude des lieux. La calanque est agréable à cette période de l'année, la cohue estivale n'est pas encore là, tout est calme. C'est l'idéal pour recharger les batteries après une grosse journée de boulot, je savoure ma chance  !

    calanque du Cap Rousset 

     


     

    http://ekladata.com/pKZInWQrtNko3NvafqLPODA6V68/GPS-icon.png    

    La calanque du Cap Rousset

     

    La calanque du Cap Rousset est située sur la Côte Bleue, entre le port de Carry Le Rouet et la plage du Rouet. Il s'agit d'une réserve marine protégée crée en 1982 où les espèces marines peuvent se développer en toute quiétude. L'effet "réserve" est parfaitement visible sous l'eau, en snorkeling nous pouvons découvrir un grand nombre d'espèces marines, les poissons sont plus nombreux, plus gros et moins craintifs. Pour ces raisons la calanque du Cap Rousset est devenue mon site de plongée privilégié. La crique est globalement peu profonde, elle forme un plateau sous-marin où l'on trouve des herbiers de posidonies. Les falaises qui la borde comportent à leurs pieds de nombreux rochers et éboulis où la vie abonde. Le Cap Rousset est un excellent spot pour la randonnée palmée. 

     

     

     

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Coyote13
    Dimanche 23 Juin 2019 à 07:57

    Bonjour Laurent,

    Le Cap Rousset, une valeur sûre. Je te souhaite un bon été, et de belles randonnées aquatiques avec de nombreuses et riches rencontres dans le royaume de Neptune...cool

     

    2
    Lundi 24 Juin 2019 à 09:37

    Bonjour Coyote 13 !

    Oui le Cap Rousset est un spot où je retourne toujours avec beaucoup de plaisir, c'est l'endroit le plus poissonneux que je connaisse ! A Port Cros il y a aussi beaucoup de poissons mais ils se répartissent sur une superficie beaucoup plus grande. Au Cap Rousset il y a une concentration de poisson inégalée :)

    Je te souhaite un bon été également, peut-être aurons-nous l'occasion de nous croiser au Cap Rousset ? Même si l'été il y a beaucoup de monde là bas, j'irai certainement un faire un plouf :)

    3
    Mercredi 26 Juin 2019 à 17:42

    Quels sont les activités à ne pas manquer lors d’un premier séjour au Cap Rousset? Je compte y aller d’ici quelques mois.

    4
    Mercredi 26 Juin 2019 à 18:40

    Bonjour,

    Comme vous avez dû le voir dans cette article la plongée avec palmes masque et tuba est une activité qui vous donnera pleinement satisfaction sur ce site. D'autres y pratiquent  le paddle mais il faut vraiment faire attention aux baigneurs et aux plongeurs là bas, la crique n'est pas très large !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :