• Exploration du champ de rochers de Nang Thong à Khao Lak

    Aujourd'hui le temps est beaucoup plus clément, la mer est calme et la transparence sous l'eau est meilleure. C'est avec plus de sérénité que je m'aventure dans le petit dédale de rochers qui parsèment une partie de la plage de Nang Thong. Cette zone recèle de bien des recoins à explorer, outre les blocs on y trouve des prairies d'algues brunes et quelques coraux.

    plage Khao Lak

    Les rochers de Nang Thong sont bien plus apparents lors de la marée descendante. C'est également à marée basse que la transparence de l'eau s'améliore car la houle se calme et il y a moins de sable en suspension.

    rochers Nang Thong

    Pour commencer je croise une vieille connaissance, un chirurgien à masque jaune. J'avais déjà eu l'occasion d'en observer dans les lagons de l'île de la Réunion l'an dernier.

    chirurgien à masque jaune 

    A faible profondeur de nombreux juvéniles se cachent parmi les algues et les rochers. Voici un joli juvénile de labre barré (Halichoeres melanurus).

     labre barré

    Avec ses lignes et taches bleues électriques, la demoiselle des zones de déferlement (Chrysiptera leucopoma) est l'un des plus beaux poissons que l'on puisse croiser dans les fonds marins de Khao Lak.

    Chrysiptera leucopoma 

    Lorsque ce poisson est vu de face les lignes bleues sont encore bien plus impressionnantes. Surtout chez les jeunes individus.

    Chrysiptera leucopoma

    Je suis parvenu au bout de dix minutes de nage jusqu'au plus gros îlot. En inspectant les rochers je tombe sur quelques gros chitons crépus bien camouflés.

    chiton

    Tout autour des rochers il y a de grandes colonies d'algues brunes ou les poissons trouvent nourriture et abri à l'image d'un beau papillon de Klein reconnaissable à sa livrée orangée.

    papillon de Klein

    Les rochers constituent un milieu propice à la recherche de blennies et comme en Méditerranée elles sont aussi présentes dans la zone battue par les vagues. Voici un spécimen de blennie à rayures (istiblennius dussumieri).

    blennie salarias 

    Un peu plus loin je tombe sur une zone fournie en coraux, l'ambiance redevient plus exotique.

    Je croise plusieurs poissons intéressants dans le secteur. A commencer par un vivaneau à rayures jaunes (lutjanus lemniscatus). Il s'agit d'un juvénile reconnaissable à sa large bande sombre latérale.

    J'observe également une loche de Formose (cephalopholis formosa), un beau poisson coloré qui apprécie les fonds détritiques. Il n'est pas facile à photographier car il fouille le sol et soulève beaucoup de particules autour de lui.

    loche de Formose 

    loche de Formose

    C'est au tour d'un mérou nébuleux de passer devant l'appareil photo, il est caché sous un rocher dans une zone de remous.

    mérou nébuleux 

    En m'éloignant de cette passe ou l'eau est particulièrement agitée je découvre un planaire se débattant en pleine eau. Je le pensais en perdition, emporté par le courant, mais après quelques recherches j'ai découvert qu'il appartient au genre acanthozoon qui sont des vers plats nageurs !

    acanthozoon

    Par curiosité j'ai tendu mon gant ouvert dans sa direction et la limace de mer est venue s'y poser quelques instants, puis elle est repartie dans sa nage contre les courants. 

    acanthozoon

    J'évolue maintenant vers un champ de rocher où s'est fixé un grand massif de corail.

     blennie

    Un labre diamant (halichoeres dussumieri) attire mon attention, il y en a pas mal sur ce spot mais les spécimens croisés jusqu'à présent étaient moins gros et colorés que celui-ci.

    labre diamant

    Les sergents indo-pacifiques sont également nombreux dans le coin. On les rencontre souvent en banc.

    sergents indo pacifiques

    La bonne surprise de la sortie réside dans l'observation d'un poisson scorpion diable (Scorpaenopsis diabolus) parfaitement camouflé. Il se fond tellement bien dans le décors que j'aurais pu facilement passer à côté sans le voir. D'ailleurs il est tellement sûr de passer inaperçu qu'il reste parfaitement immobile à mon approche.

    poisson scorpion diable

    poisson scorpion diable

     poisson scorpion diable

    Cette sortie continue à m'offrir de belles surprises. Voilà maintenant que je tombe sur de drôles de crabes "flashy" présentant des yeux et des pattes aux extrémités de couleur orange vif ainsi qu'une magnifique ligne bleue sur la face. Il s'agit de crabes plats des oursins (Percnon gibbesi).

     crabe plat aux yeux rouges

    Voilà deux heures que je suis dans l'eau. La fatigue commence à se faire sentir et je prends le chemin du retour. En cheminant vers le rivage je passe sur un très beau massif d'éponges.

    éponges

    Cette balade aquatique aura été tellement riche en observations qu'il m'est impossible d'exposer dans ce récit toutes les images intéressantes que j'ai pu réaliser. Je vous en propose quand même une dernière, il s'agit d'un beau poisson papillon à collier blanc aussi appelé poisson papillon pakistanais (chaetodon collare).

    poisson papillon a collier blanc

    Voilà une belle sortie qui s'achève et qui confirme qu'on peut quand même faire des cessions de snorkeling intéressantes à Khao Lak malgré l'absence de barrière de corail et une eau pas très claire.

     

     


     

     

    http://ekladata.com/pKZInWQrtNko3NvafqLPODA6V68/GPS-icon.png    

    La plage de Nang Thong à Khao Lak

     

    Khao Lak est un regroupement de villages situés dans la province de Phang Nga. Cette station balnéaire de la mer d'Andaman est devenue tristement célèbre après avoir été ravagée par le tragique tsunami du 26 décembre 2004. Aujourd'hui Khao Lak est entièrement reconstruite et elle offre aux touristes de magnifiques et immenses plages de sables.

     

     

    Khao Lak

        

    Les fonds marins de Khao Lak beach n'ont à priori rien de très intéressant pour le snorkeling car ici il n'y a pas de lagons et la marée soulève pas mal de sable et de particules diverses qui rendent l'eau globalement peu transparente.

    Il est néanmoins possible de faire de belles observations sur deux spots faciles d'accès : dans le secteur des rochers de Nang Thong situés à proximité du phare et sur la côte rocheuse de Sunset beach localisée à l’extrémité sud de la plage de Khao Lak.

    Il existe également un récif corallien (Karang haeng) situé à près de 1,5 km au large de Bang Niang mais ce dernier est globalement en mauvais état.

    Notons aussi que la visibilité dans l'eau est bien meilleure à marée basse, donc choisissez bien le moment où vous enfilerez vos palmes, masque et tuba.   


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    jeandeflorette
    Lundi 24 Avril 2017 à 17:56

    Joli ce spot et belles rencontres... Je vois que tu as même déniché une blennie!!

     

    2
    Lundi 24 Avril 2017 à 18:23

    Salut André ! merci pour ton message. Oui ce spot paye pas de mine vu comme çà, surtout quand on compare à ce que vous avez vu aux Raja Ampat mais quand on cherche bien et qu'on fait attentivement le tour des petits îlots on trouve pas mal de faune.

    Une autre fois j'ai même vu une rascasse (je n'ai pas encore tout mis ligne ...), avec les blennies et les éponges je me suis presque cru au Petit Mugel ;)

    Sinon je suis content d'avoir vu le poisson scorpion diable mais il me manque encore un poisson pierre à tableau d'observation !

    A bientôt !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :